top of page
  • Dr Ning Li

L'acupuncture en cas de douleurs menstruelles

La plupart des femmes acceptent les douleurs menstruelles comme le côté inévitable de leur nature féminine. Cependant, la médecine chinoise nous enseigne que la douleur mensuelle associée aux règles est évitable, ou du moins peut être atténuée.



Un thérapeute en médecine chinoise posera toujours des questions à une femme sur son cycle, même si elle vient le voir avec d'autres maux. Parce que le cycle féminin en dit long sur la santé d'une femme. Au cours des premières années de ma pratique, j'ai appris à connaître les types de problèmes menstruels les plus divers. Et j'ai découvert que presque toutes les femmes éprouvaient de la douleur et des sautes d'humeur. Pour certaines, la douleur pendant les menstruations est si intense que même les anti-douleurs n'aident pas.


Le cycle menstruel en MTC


En médecine chinoise, le cycle menstruel est considéré comme étant un aspect important de la santé générale d'une femme. Il est influencé par le bon fonctionnement des différents organes et systèmes du corps et est étroitement lié à l'équilibre des forces yin et yang.


Selon la MTC, le cycle menstruel est lié à la circulation de l'énergie dans le corps, en particulier à la circulation du Qi (énergie vitale) et du Sang. La médecine chinoise considère que le Qi et le Sang sont des substances fondamentales qui doivent être en bonne quantité et en bon équilibre pour que le corps soit en bonne santé.


Le cycle menstruel commence au premier jour de la période menstruelle et se termine au dernier jour avant le début de la prochaine période. Selon la médecine chinoise, chaque étape du cycle menstruel est liée à l'un des organes et systèmes du corps, et peut être influencée par des déséquilibres ou des troubles dans ces organes ou systèmes. Par exemple, des troubles hormonaux peuvent être liés à des déséquilibres dans le Foie ou dans la Vessie, tandis que des troubles de l'ovulation peuvent être liés à des déséquilibres dans les Reins.


Il est important de noter que la médecine chinoise considère que le cycle menstruel est influencé par de nombreux facteurs, tels que l'état émotionnel, l'alimentation, l'exercice et le mode de vie en général. Ainsi, pour maintenir un cycle menstruel sain, il est recommandé de suivre un mode de vie équilibré et de pratiquer des activités qui favorisent la circulation sanguine et le bien-être émotionnel.




Avant de décrire les changements pathologiques, je décrirai brièvement ce qu'est un cycle "normal" du point de vue de la MTC.


Durée du cycle : 26 à 32 jours

Durée du saignement : 4 à 6 jours

Quantité de sang : 30 à 80 ml

Couleur : rouge moyen



Phase folliculaire – Phase Yin


Du 1er au 14e jour.

En médecine chinoise, la phase folliculaire correspond au premier tiers du cycle menstruel d'une femme. Elle commence au début des menstruations et se termine avec l'ovulation.


La phase folliculaire est considérée comme une période de croissance et de renouvellement. Elle est associée au mouvement de l'énergie Yin et au rein. Les traitements en médecine chinoise cherchent à renforcer le rein et soutenir la croissance et la maturation des follicules ovocytaires.


Ovulation – Changement


Cela se produit généralement au milieu du cycle menstruel, lorsque le follicule ovocytaire atteint sa maturité et éclate, libérant l'ovule. En médecine chinoise, c'est le tournant du cycle entre la phase yin et la phase yang. L'ovulation est considérée comme une période de mouvement et de changement. Elle est associée au mouvement de l'énergie Yang et à l'estomac. Le Yang se manifeste par une augmentation de la température corporelle (0,3 à 0,5 degrés). Les traitements en médecine chinoise visent à renforcer l'estomac et soutenir le processus d'ovulation.


Phase lutéale - Phase Yang


En médecine chinoise, la phase lutéale est considérée comme une période de transition et de stabilisation après l'ovulation, pendant laquelle le corps se prépare à la grossesse ou à la menstruation. La phase lutéale est généralement associée à l'élément Feu et au méridien du Cœur.

Durant la phase lutéale, il est recommandé de maintenir un régime alimentaire équilibré et de pratiquer des exercices modérés pour aider à maintenir l'équilibre énergétique du corps. Il est également conseillé de se détendre et de se reposer suffisamment pour éviter le stress et l'épuisement. Surtout vers la fin de cette phase, il est important que le Qi et le sang circulent bien afin qu'il n'y ait pas de douleurs menstruelles.


La dernière phase du cycle correspond à l’arrivée des règles.



Les douleurs menstruelles en MTC


La médecine chinoise fait la distinction entre différentes causes de douleurs menstruelles. Je ne décris ici que les types associés à une douleur modérée à sévère.


Stagnation du Qi


Douleur tirante dans le bas-ventre, avant et pendant les menstruations. L'estomac peut aussi être tendu et gonflé. La douleur s'atténue avec le mouvement. La stagnation du Qi (énergie vitale) est souvent perceptible avec des sensations de tension dans les seins.


Stase du sang


S'il y a stagnation du sang ou carence en sang sur une longue période, une stase sanguine peut survenir. Elle est associée à une douleur intense et fixe (ressentie comme une lame de couteau) ou des crampes de longue durée. La douleur s'atténue une fois que le sang circule correctement. Des amas ou des fragments de sang coagulé sont caractéristiques. Contrairement à la stagnation du Qi, la douleur ne s'améliore pas avec le mouvement. La pression ou le massage est inconfortable. Chez certaines femmes, la douleur est si intense qu'elle provoque des nausées et des vomissements.


Stagnation à froid


Il s'agit d'une variante de la stase sanguine avec une douleur tout aussi intense. La douleur peut aller jusqu'à l'évanouissement. Sa cause est le froid qui a pénétré l'utérus de l'extérieur. Cela peut se produire soit par des rapports sexuels, soit par la natation pendant les menstruations.

Chez les femmes à partir de 35 ans environ, il peut aussi s'agir d'un déficit en yang. Surtout quand ces femmes se surmènent. Par exemple, par un travail physique intense, des sports de compétition, le travail dans une chambre froide, etc. Ces femmes sont sensibles au froid et ont tout le temps les pieds froids. Beaucoup souffrent de douleurs au bas du dos et/ou aux genoux. Certaines peuvent avoir besoin d'uriner plus souvent et de se lever la nuit pour aller aux toilettes.

Encore une fois, il y a de plus gros caillots dans le sang menstruel (plus gros que le petit ongle). Le cycle est plutôt prolongé (plus de 32 jours). Le sang est rouge, foncé, allant jusqu'au brunâtre.


Acupuncture pour les douleurs menstruelles


L'acupuncture est particulièrement recommandée lors de la seconde moitié du cycle afin de permettre au sang de circuler sans entrave et sans douleur. L'acupuncture et les herbes médicinales chinoises peuvent aider à rétablir l'équilibre énergétique du corps et à soulager la douleur en favorisant la circulation du Qi et du sang dans le système reproducteur.


Le massage Tui Na peut également aider à améliorer la circulation sanguine et à réduire le stress, ce qui peut contribuer à soulager la douleur.


De plus, de nombreuses femmes trouvent agréable un massage par ventouses autour du nombril. En cas de douleurs menstruelles causées par le froid, l'utilisation de la chaleur est également recommandée. Avec la thérapie moxa, la chaleur peut être amenée dans le corps à des points d'acupuncture sélectionnés.

La douleur de l'endométriose peut également être bien traitée avec la médecine chinoise.


bottom of page